Description du projet

PROCHAINEMENT

(sous toutes réserves)

Entre notre grande salle et notre petite salle, la programmation est en constante évolution. Une programmation riche et variée est au rendez-vous chaque semaine, ne ratez pas une occasion de (re)découvrir les films que nous proposons.

CUNNINGHAM

de Alla Kovgan (US/ALL & FR 2020)

Disponible en VOD sur ce lien à cause de la situation sanitaire

Retour en salle à définir

Merce Cunningham est sans conteste l’un des chorégraphes les plus influents et visionnaires du XXème siècle. 2019 marque le centième anniversaire de sa naissance. L’occasion de découvrir ou redécouvrir le parcours extraordinaire et saisissant d’un géant qui débuta sa carrière de danseur d’une manière confidentielle dans le New-York de l’immédiate après-guerre pour la terminer sur les plus prestigieuses scènes du monde à la tête d’une des compagnies les plus demandées et acclamées. Alternant recréation de pièces du répertoire de Merce Cunningham et images d’archives, témoignages et souvenirs, ce film en 3D permet une incroyable immersion dans le travail d’un génie ; une approche sensorielle convaincante et stimulante.

VOSTFR, 1h33′

AFRICAN MIRROR

de Mischa Hedinger (CH 2019)

Disponible en VOD sur ce lien à cause de la situation sanitaire

Sortie en salle à définir

Pendant plusieurs décennies, René Gardi (1909 – 2000) fit découvrir le continent africain et ses habitants aux Suisses. Ses nombreux livres, ses célèbres émissions télévisées et ses films proposent une vision enchantée des temps prémodernes dans lesquels semblent vivre de magnifiques Africains, le plus souvent purs et nus. Ce monde, soi-disant intact, devint le paradis de Gardi et l’Afrique réelle se transforma en une terre fantasmée. Une sorte de projection des désirs de ceux n’ayant pu s’aventurer au-delà de la Méditerranée.
AFRICAN MIRROR retrace notre rapport problématique à l’image que nous avons de l’Afrique. Basé sur les archives personnelles de Gardi, le film confronte aussi l’Européen avec sa propre image. Il démontre comment la prise de son et d’image par René Gardi se résume à une autre forme de colonialisme. Le reflet du miroir de notre société que nous avons de la peine à voir en face.

VOSTFR, 1h24′

MASTER CHENG

de Mika Kaurismäki (FI 2020)

À définir

Le chef chinois Cheng et son fils sont à la recherche d’un vieil ami finlandais dans un village isolé de Laponie. Personne ne semble connaître son ami, mais le propriétaire du café local Sirkka lui offre un endroit où loger. En retour, Cheng l’aide à la cuisine et surprend les habitants avec des délices chinois.

VOSTFR, 1h54′

LE PRIX DU GAZ

de Orane Burri (CH 2019)

À définir

2013. Alors qu’un projet de forage de gaz est discrètement en cours de négociation au niveau des autorités communales du Val-de-travers, une lettre anonyme alerte le parti des Verts des intentions cachées des promoteurs. Je prends alors ma caméra et commence à suivre le combat qui s’annonce, tant du côté des opposants, des politiques que des promoteurs. En quelques mois, les citoyens jusque-là ignorés des négociations et totalement néophytes sur les questions de forage, vont se démener pour alerter les autorités des dangers réels d’un tel projet: Les risques pour les sources d’eau potable qui alimentent près de 120 000 personnes dans le canton!

VOSTFR & VF, 1h04′

VAMOS – Vers de nouveaux horizons

de Silvia Häselbarth Stolz (CH 2020)

À définir

Deux femmes et deux hommes dans la cinquantaine sont à un tournant difficile de leur vie auquel ils ne peuvent échapper.

La joyeuse Pascale C., qui entre en ménopause à l’âge de 51 ans et est complètement abandonnée de façon inattendue par son partenaire de longue date, parviendra-t-elle à être à nouveau heureuse?

Le père célibataire Ralph T., une personne au questionnement critique, philosophique, spirituel et humoristique qui doit dire adieu au temps passé en famille, réussira-t-il à retrouver son but dans la vie après le déménagement des enfants et le vide que cela crée?

L’apiculteur et charpentier Marcello P., dont le métier le rend de plus en plus malheureux, parviendra-t-il à se rapprocher du bonheur en se séparant de tous ses biens et en emménageant dans une remorque de chantier de 16 m2?

L’assistante sociale Jacqueline E., qui, en raison d’une cécité héréditaire à l’âge de 41 ans, devra s’arranger pour continuer sa vie sans lumière, trouvera-t-elle un moyen de sortir de sa situation difficile, et si oui, comment?

Quelles conditions de vie ou compagnons soutiennent ces quatre personnes dans leur situation? De nouvelles voies se dessinent-elles, de nouvelles opportunités et possibilités s’ouvrent-elles – notamment du fait de la crise – qui vous conduisent vers de nouvelles perspectives pleines de confiance et d’espoir? Retrouveront-ils le chemin de la vie ou échoueront-ils? Le film examine ces questions centrales.

VOSTFR 1h30′

LES RIVIÈRES

de Mai Hua (FR 2019)

Dès le 2 décembre 2020

Mai Hua, femme française d’origine Vietnamienne, est une mère célibataire de 2 enfants. En 2013, avec sa mère, elle ramène sa grand-mère mourante en France. Alors que cette dernière renaît de manière miraculeuse, un passé non résolu refait surface : Mai devient l’héritière d’une mémoire familiale complexe et douloureuse qu’elle ne veut pas transmettre à sa fille. A travers cette lignée de femmes et sa quête de vérité, la réalisatrice plonge dans une archéologie familiale à la fois intime et universelle.

VF